Journée d’étude sur la création d’un titre protégé de conservateur-restaurateur de biens culturels - 14 octobre 2021 - Charenton-le-Pont

La Fédération française des professionnels de la conservation-restauration (FFCR), en concertation avec le ministère de la Culture (Direction générale des patrimoines et de l’architecture) et les formations initiales en conservation-restauration des biens culturels, construit actuellement un projet de création de titre, protégé par la loi, pour les conservateurs-restaurateurs.
Revendiquée depuis presque 30 ans par les conservateurs-restaurateurs, la création de ce titre protégé s’inscrit dans un contexte d’un besoin de clarification des compétences et qualifications requises pour intervenir dans tous les secteurs patrimoniaux, dans l’objectif d’améliorer la protection du patrimoine culturel.
Afin d’exposer les enjeux et principes fondateurs de ce projet, mais aussi d’engager réflexions et échanges en mobilisant d’autres regards que celui des conservateurs- restaurateurs, la FFCR et l’Inp ont souhaité réunir des interlocuteurs travaillant dans les différents secteurs patrimoniaux, des représentants des formations initiales en conservation-restauration, des agents de différents services du ministère de la Culture, des chercheurs et des représentants d’associations européennes.
Création d’un titre protégé de conservateur-restaurateur - Réglementer et protéger l’accès et l’exercice de la conservation-restauration
Auditorium de la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine 11 rue du Séminaire de Conflans 94 220 Charenton-le-Pont
Métro ligne 8 – Station Liberté
Télécharger : le programme - S'inscrire (inscription gratuite et obligatoire)
------

URSSAF - Travailleurs indépendants - Simplification de la déclaration sociale et fiscale de revenus : une seule déclaration à faire en 2021

Afin de simplifier les formalités déclaratives des travailleurs indépendants, la Déclaration Sociale des Indépendants est désormais supprimée. A partir de cette année, vous n’aurez plus qu’une seule déclaration à faire pour la déclaration de vos revenus 2020 sur impots.gouv.fr. C'est cette déclaration unique qui sera utilisée pour le calcul de vos cotisations et contributions sociales personnelles et de votre impôt sur le revenu (communiqué de presse). Concrètement, les travailleurs indépendants réaliseront leur déclaration fiscale habituelle sur le site impots.gouv.fr : ils accéderont à leur déclaration de revenus qui sera complétée d'un volet « social » spécifique.
------

ICOM & ICOMOS unite in call to allow the use of Nitrogen for the protection of cultural heritage!

Museums, memory institutions and heritage professionals in the European Union get a last chance to overturn an EU regulation banning the use of in-situ generated Nitrogen.
As professional organizations devoted to the protection of cultural heritage, ICOM and ICOMOS encourage all stakeholders of cultural heritage in a joint call to raise their voice and to explain why in their opinion the EU regulation prohibiting the use of in-situ generated Nitrogen in anoxic treatment (https://echa.europa.eu/regulations/biocidal-products-regulation/legislation) is endangering the protection of cultural heritage.
Télécharger : l'appel complet - le modèle de lettre en français (voir l'appel complet pour les autres langues)
------

Tapisserie de Bayeux : constat d'état et perspectives de conservation

https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Normandie/Actualites/Tapisserie-de-Bayeux-constat-d-etat-et-perspectives-de-conservation
En début d’année 2020, un constat d’état de la Tapisserie de Bayeux (maîtrise d’ouvrage de l’État) a été réalisé par une équipe de huit restauratrices spécialisées dans les textiles anciens, afin de mieux connaître son état de conservation. Cet examen est une base essentielle pour élaborer le protocole de restauration. Il doit également permettre d’étayer les réflexions autour de son futur mode de présentation, dans le respect des dernières préconisations en termes de conservation du textile. Ces différents travaux scientifiques font partie de l’élaboration du projet architectural et muséographique global (maîtrise d’ouvrage de la Ville de Bayeux) envisagé pour accueillir la broderie millénaire dans un nouvel écrin à Bayeux à l’horizon 2026.
------

logo bandeau web

Conservateurs-restaurateurs : des professionnels indispensables à la sauvegarde de Notre-Dame

FFCR - Communiqué de presse

L’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril dernier a rappelé une nouvelle fois la vulnérabilité de notre patrimoine bâti autant que celle des objets et œuvres qu'il contient.

Depuis quelques jours, nous avons constaté l’absence totale du terme conservation-restauration au sein des débats. La Fédération française des professionnels de la conservation-restauration (FFCR) s’associe à ceux qui rappellent qu’en matière de préservation, de conservation ou encore de reconstruction, seul le temps long et la concertation garantissent une prise en compte globale, réfléchie, harmonieuse et pérenne des enjeux. Nous le devons à ce patrimoine universel et à tous ceux qui l’ont un jour admiré et espèrent encore le faire à l’avenir.

Experts de la matérialité, ce sont les conservateurs-restaurateurs qui ont pu indiquer des préconisations pour l’emballage et le transport des œuvres de Notre-Dame, réaliser les constats d’état et les bilans sanitaires, établir des diagnostics et les préconisations de traitement. Dans les mois à venir, ils surveilleront l’évolution des œuvres déplacées qui devront s’acclimater à un nouvel environnement, mais aussi celle des œuvres toujours in situ comme les sculptures, les boiseries et les vitraux. Seule leur expertise permettra d’évaluer les dommages qui pourraient apparaître suite au sinistre, et ce sont eux qui mèneront les interventions de conservation-restauration nécessaires, en concertation avec les responsables des œuvres.

Les conservateurs-restaurateurs sont un élément clef de la chaîne de la préservation du patrimoine en collaboration avec les architectes du patrimoine, les conservateurs, les historiens, les régisseurs, les entreprises des Monuments historiques, les artisans d’art, etc. Leur formation (grade de master, bac+5) leur permet d’acquérir les connaissances théoriques et pratiques indispensables à la prise en charge des biens culturels dans leur matérialité, selon leur environnement au sens large (conditions de conservation, portée historique, artistique, ou encore symbolique). La déontologie et la méthode d’intervention sur des objets mobiliers ou immeubles par destination ont pour objectif de stabiliser l’état des œuvres en respectant leur authenticité, et de les préserver de nouvelles dégradations.

C’est bien de la transmission de ce patrimoine pour les générations futures, et donc de sa conservation qu’il s’agit. C’est dans cet objectif que les conservateurs-restaurateurs œuvrent quotidiennement. La FFCR s’en fait le porte-parole par ce communiqué.

Contact presse : Mme Camille-Frédérique Blind, contact@ffcr.fr, 06 95 20 25 02 - télécharger : ce commuiqué en PDF
-------